L’important, c’est d’être convaincue de son idée

3 questions à Emmanuelle EWELE, lauréate Passeport 2017, qui a créé sa marque de maquillage PENUEL l’année dernière à Rennes.

Emmanuelle EWELE PENUEL

Peux-tu nous raconter ce qui t’a amenée à la création de PENUEL ?

Après avoir commencé un cursus scientifique, je me suis redirigée vers le management et la création d’entreprise. En 2017, j’ai ainsi obtenu mon Master 2 à Rennes en affaires internationales et management des PME. Cela faisait déjà plusieurs années que j’avais mon idée de création d’entreprise. Je recevais souvent des compliments de personnes qui trouvaient que je maquillais très bien et j’ai même commencé à avoir des demandes pour maquiller des mariées. Je me suis alors dis pourquoi pas me lancer dans le maquillage ? C’est en 2017, lors de mon stage en Afrique du Sud, que j’ai eu le déclic. Je me suis donc lancée dans la création de mon entreprise à la fin de mon Master 2.

Cela m’a pris environ un an pour créer PENUEL, une marque de maquillage destinée aux peaux noires et métissées, dont les produits sont fabriqués à partir de pigments naturels et non testés sur les animaux. Aujourd’hui, la première partie de la toute première collection de la marque est sortie et est commercialisée sur internet : il s’agit d’une palette de fards à paupière. Les choses se passent donc plutôt bien pour moi et j’ai déjà prévu l’arrivée de nouvelles collections dans l’année à venir, ainsi que l’organisation d’événements pour aider à faire connaitre la marque.

Quelles sont les structures qui t’ont accompagnée dans ta création ?

J’ai été accompagnée par Passeport Armorique, par la CCI et par PEPITE où j’ai suivi la formation d’Étudiant Entrepreneur. L’accompagnement avec Passeport Armorique s’est très bien passé. Il m’a entre autre permis d’être suivie à la CCI de Rennes, ce qui m’a beaucoup aidée. Ma marraine Harriet Bartlett était  toujours là, présente, à l’écoute et avec de très bons conseils. Elle m’a aidée à voir les choses sous un angle différent, que je n’avais pas avant de côtoyer quelqu’un qui était déjà passé par l’entrepreneuriat. Ce marrainage m’a permis de gagner pas de mal de temps, mais aussi de rencontrer d’autres personnes qui ont eu de précieux conseils pour moi. Ça a été une très belle expérience et d’ailleurs, je suis toujours en contact avec ma marraine. Je sais que je peux continuer à lui poser des questions quand j’en ai et de son côté, elle suit les nouveautés de PENUEL et elle m’encourage beaucoup.  

Quels conseils donnerais-tu à de futurs entrepreneurs ?

La première chose pour moi, c’est d’être convaincue de son idée. On ne peut pas être convaincante si on n’est pas soi-même convaincue de son idée, de là ou on va et de ce qu’on a à offrir. Parce que pour moi, un entrepreneur propose avant tout une solution. Peut-être pas à tous les problèmes de la planète, mais au moins aux problèmes de quelques personnes et c’est déjà ça ! Il faut donc déjà croire aux solutions qu’on veut y apporter.

Mon second conseil serait de ne pas avoir peur de confronter son idée aux critiques constructives des personnes qui sont déjà passées par là. Il ne faut pas se laisser décourager ou déstabiliser par les critiques reçues, ni rester rigide sur son idée. Il faut au contraire la remodeler suite aux différents retours qu’on a pu avoir, mais sans en perdre son essence de départ. De toute façon, on finit toujours par aboutir quand on est persévérant !

En savoir plus sur PENUEL

Cet article vous a plu ? Partagez-le !