L’entrepreneuriat, une aventure où rester focus est difficile mais vital

Familicy

FAMILICY – Charles-Antoine ATTIA à gauche, Vincent OFFREDO à droite

Vincent OFFREDO, lauréat Passeport de la dernière promotion, nous parle de l’évolution de son projet FAMILICY, une  plateforme de partage de souvenirs en famille. II s’est lancé l’année dernière avec son associé Charles-Antoine ATTIA, tous les 2 étudiants à l’EPITECH de Rennes.

L’idée de créer quelque chose était déjà présente depuis ma première année à la fac, en médecine. En effet, avec mes cousins, nous étions tous dispersés à travers la France, voire le monde quand certains étaient en déplacement. On essayait quand même de partager des photos, des vidéos mais chacun utilisait sa propre solution. J’ai ensuite changé plusieurs fois de filière, je ne savais pas vraiment vers quoi me diriger. Je me suis alors aperçu que ce qui m’intéressait vraiment, c’était de créer quelque chose qui avait de l’importance pour les gens autour de moi. L’informatique était selon moi un bon outil pour créer un nouveau service ou produit, je me suis donc inscrit à EPITECH (école d’informatique) à Rennes en 2014.

C’est en 2ème année à l’EPITECH que mon idée a commencé à se concrétiser et je me suis dit que c’était le bon moment pour me lancer. En effet, je n’avais pas grand-chose à perdre (pas de crédit, pas d’enfants, …).  Mon idée : trouver un nouveau moyen unique d’échange et de partage entre les membres d’une famille. Pour moi, il y a en effet quelque chose à faire sur l’identité numérique, suivant le mouvement actuel qui est de tout digitaliser (mémoire, papiers, …).

Aujourd’hui, je ne suis pas seul sur ce projet, j’ai un associé : Charles-Antoine ATTIA. Il est opticien de formation et a travaillé quelques années en tant que salarié,  mais il s’est rendu compte que ça ne lui convenait pas. Comme il est très branché informatique et nouvelles technologies, il a alors entamé une formation à l’EPITECH et c’est là qu’on s’est rencontrés. On a travaillé plusieurs fois ensemble sur des projets étudiants et en 2ème année, j’ai commencé à lui parler de mon projet entrepreneurial.  Il s’est senti touché par le côté « aide à la cohésion au sein de la famille » qui faisait écho à son histoire familiale, même s’il a mis plusieurs mois avant d’adhérer véritablement au projet.

Nous nous sommes donc lancés l’année dernière, Charles-Antoine travaillant plus  sur le côté technique (développement de la plateforme) tandis que je suis plus sur la communication et le commercial. J’ai bénéficié de 2 dispositifs en 2016 : j’ai pris le statut d’étudiant entrepreneur via PEPITE Bretagne et j’ai été lauréat Passeport. Grace à PEPITE, nous avons pu intégrer des bureaux à Rennes en avril 2016. Nous avons également  bénéficié du coaching de Nicole Charpentier qui aide à rendre la communication plus simple entre associés. Ce travail sur l’aspect psychologique est très intéressant et nous a permis de mieux travailler avec Charles-Antoine. Du côté de Passeport, j’ai apprécié l’aspect réseau/ rencontres qui a été initié cette année (Ndlr : Vincent a participé à la première rencontre réseau de Passeport organisée à Rennes le 31/03 dernier).

Pour revenir sur notre projet, Familicy est une plateforme qui permet de sauvegarder et de partager simplement tous types de documents entre membres d’une même famille. Il s’agit d’un système d’interfaçage (notamment depuis Facebook ou vous pouvez tout importer très simplement) et nous garantissons la confidentialité et l’assurance de rester propriétaire de ses souvenirs. Nos principaux  axes de réflexion ont été la sécurité, la propriété et la transmission. La transmission est complexe à traiter car ce n’est pas la première chose à laquelle les personnes pensent. C’est donc un concept difficile à mettre en avant, même s’il est très intéressant et inévitable pour chacun d’entre nous. C’est en échangeant avec plusieurs personnes intéressées par Familicy que l’on s’est aperçu que notre principale plus-value se trouvait dans l’accessibilité de notre solution. Aujourd’hui, nous mettons en avant  le fait que notre plateforme soit adaptative à chaque utilisateur, des plus jeunes aux plus âgés. En effet, on ne veut pas devenir un énième système de cloud. Pour cela, nous faisons évoluer Familicy avec nos premiers utilisateurs, en créant un algorithme de tri et de sélection basé sur l’intelligence artificielle. Il va permettre aux membres d’une même famille d’obtenir automatiquement un album. Celui-ci contiendra les plus beaux souvenirs pris lors de la dernière réunion de famille par exemple. C’est un véritable gain de temps par rapport à quelqu’un qui voudrait faire un album photo en triant manuellement ses photos, ce qui prend environ 10h selon nos estimations.  Mais cela ne sera pas accessible tout de suite sur la plateforme.

Récemment, nous avons ressenti le besoin de faire le point sur cette histoire qui débutait. En effet, suite à notre participation cet été à un programme d’accompagnement pour entrepreneurs, nous avons pris conscience  que nous nous étions dispersés. Nous avons participé à trop d’événements et de dispositifs dédiés à l’entrepreneuriat et nous nous sommes éloignés de notre objectif principal, en particulier avec tous ces retours très différents sur notre projet.  C’est pourquoi nous avons stoppé les tests  entamés cet été sur notre plateforme auprès de familles volontaires. Aujourd’hui, Charles-Antoine est en Suède dans le cadre de ses études. Je viens moi-même d’intégrer une nouvelle spécialité à l’EPITECH qui va nécessiter  la réalisation d’un stage conventionné. Il faut donc que l’on apprenne à trouver un nouveau rythme et à travailler à distance. C’est pour ça que le projet va  être mis en standby pour le moment, mais il n’est pas abandonné : son évolution va simplement être moins rapide que ce qui était prévu au départ.

Pour finir, voici quelques conseils à ceux qui souhaitent se lancer à leur tour. Evidemment, la connaissance de son marché et des acteurs déjà présents est primordial. Je pense qu’il est aussi nécessaire de bien se connaitre et d’avoir du recul sur soi-même pour entreprendre. L’exécution de son projet est l’axe principal : tester le plus rapidement possible son idée. Pour éviter de se disperser, il faut se focaliser sur sa vision  produit-utilisateurs. Aujourd’hui, l’écosystème de l’entrepreneuriat est énorme. Le danger, c’est qu’il existe tellement de programmes, événements, … qu’on peut se détourner de ses objectifs.  Même si c’est toujours intéressant d’avoir des avis différents et des pistes de réflexion pour avancer, c’est tout simplement impossible de tous les prendre en compte. C’est ce qui nous est arrivé avec Famillicy, nous avions amassé des conseils en tout genre, bien qu’ils nous aient été donnés en toute bienveillance. Un dernier conseil à donner serait : ne m’écoutez pas, écoutez-vous. Le plus important est de se faire sa propre expérience. L’entrepreneuriat est une aventure  enrichissante à tous points de vue !

 

En savoir plus sur Familicy

Cet article vous a plu ? Partagez-le !